Guide complet pour l’entretien de basilic en pot

0

Le basilic est une plante aromatique populaire dans de nombreuses cuisines à travers le monde. Cependant, pour en profiter pleinement, il est important de savoir comment le cultiver et l’entretenir. Dans cet article, découvrez des conseils pratiques pour réussir la culture de cette plante délicate.

Choisir le bon pot et le bon emplacement

Le basilic pousse mieux dans un pot profond avec un bon drainage. Ainsi, il est important de s’assurer que le pot a des trous de drainage pour éviter la pourriture des racines. L’endroit où la plante sera installée est tout aussi important. En effet, le basilic a besoin d’un endroit ensoleillé pour pousser sainement. Cette plante a besoin de six heures de soleil par jour pour pouvoir se développer.

Choisir le bon terreau et les bonnes graines

Le terreau est un support de culture à base de terre végétale naturelle enrichie en éléments végétaux compostés. C’est l’un des éléments les plus importants pour la culture du basilic en pot. Il doit être riche en nutriments, bien drainé et aéré. Le choix des graines est également important. Il est recommandé d’utiliser des graines de basilic fraîches pour assurer une bonne germination.

Arroser le basilic correctement

C’est une étape cruciale pour la croissance de n’importe quelle plante, notamment le basilic. Il a besoin d’un arrosage régulier sans qu’il y ait d’excès. Autrement dit, le sol doit être humide, mais pas détrempé. Si le sol est trop sec, le basilic commencera à flétrir et ses feuilles commenceront à jaunir. Dans le cas où l’arrosage se fait excessivement, les racines vont pourrir et la plante mourra.

Fertiliser le basilic

Comme toute autre plante, le basilic a besoin d’un apport en nutriments pour pousser correctement. Il est recommandé d’appliquer un engrais organique toutes les deux semaines pour nourrir la plante. En effet, les produits chimiques peuvent nuire à la qualité du basilic.

En d’autres termes, la plante peut être source de maladies si elle est consommée alors qu’il y a eu fertilisation avec des produits non organiques. Cependant , il est important de ne pas trop fertiliser, car cela peut brûler les racines et endommager la plante.

Pincer le basilic pour favoriser la croissance

Cette action signifie qu’il faut enlever les feuilles supérieures de la tige principale pour encourager la croissance latérale. Cela permet de créer une plante plus buissonnante et de produire plus de feuilles pour la récolte. Il est recommandé de pincer le basilic toutes les deux semaines pour maintenir une croissance saine.

Protéger le basilic contre les parasites et les maladies

Le basilic est vulnérable à divers parasites et maladies, tels que les pucerons, les araignées rouges et le mildiou. Pour protéger la plante, il est important de surveiller régulièrement les feuilles pour détecter tout signe d’infestation. Si des parasites ou des maladies sont repérés, il est recommandé d’utiliser des méthodes de lutte biologique pour les éliminer. En effet, comme pour la fertilisation, les insecticides à base de produit chimique sont à éviter.

Articles Similaires